Les belles plantureuses étaient légion. Si les femmes d’ailleurs avaient un goût acidulé de noix de coco, il gardait quelque part dans ses souvenirs sensoriels ce goût de gingembre discret qui le faisait chavirer.

Lui, aguerri aux jeux de la vie devenait pantin en pensant au secret. Une nuit, c’est court. Mais, ça vous comble une vie et bien des manques.

Elle avait un buste à faire vallonner des coquelicots.

Il était arrivé. Loin de sa ville fourmilière et dévoreuse de vie. Elle n’était pas aussi belle que la belle brune plantureuse, mais plus majestueuse, plus altière. Elle était son avion, celle qui le portait aux cîmes jusqu’alors inconnues. Son sourire invitait à la sécurité et ses hanches à de belles navigations. Il se plut à imaginer qu’ils étaient un, tantôt embarcation, tantôt passagers.

S’aimer, travailler, avoir de l’ambition des verbes qui ne peuvent être conjugués qu’à la première personne du singulier.

Il avait, en pénétrant dans ce nouvel univers, enfin compris ce que lui répétait sa mère. Il eut un frisson mêlé à une ondée de nostalgie, il observa la reine d’ébène dormir à ses côtés, inspira longuement comme si c’était sa dernière bouffée d’air et se leva chercher de quoi préparer à manger.

Il ne se lassait pas d’admirer le paysage luxuriant, le linge immaculé qui séchait au soleil.

Il aurait aimé que ses amis soient là pour leur dire: « alors, vous pensez toujours que les Noirs sont sales? »

Il se souvint d’une phrase de Camus.

‘Ce matin, ma mère est morte.´

Il eut juste envie de dire: Ce matin, ma mère a finalement eu le courage de tuer mon père. Avec tantôt sa gomina, tantôt ses airs d’homme accompli, j’attendais juste le moment. Vouloir tuer est une chose, le faire en vivant chaque seconde en est une autre.

Il pensa qu’il n’était Ulysse ni Antar, encore moins un psychanalyste.

Parce qu’au fond, il n’avait ni épopée à raconter, ni conte à coucher sous les regards voyeurs

Il la serra dans ces bras en se jurant de ne pas être un parmi le nombre des disparus.

https://youtu.be/JUrGLGUEdrU