Mots-clés

, , , , , ,

Il est des moments où prendre une pause est vital. Et j’adore prendre des pauses de tout. Je prends souvent congé de moi-même. Ma voix me dérange, mes principes m’encombrent, mes habitudes me fatiguent, mes voyages me poussent vers les autres. Le problème? Je suis une grande solitaire. Je n’aime pas trop parler, du coup j’écoute le silence. Et le silence en dit bien plus que n’importe quel traité sur la vie. Je ne pose jamais de question et je déteste y répondre, déformation auto-éducationnelle. J’aime lorsque les gens se livrent. Il m’arrive de me confier à de parfaits inconnus, ce que je fais de moins en moins, je l’avoue. J’adore observer, voir les gens parler, marcher, regarder. Bref, les voir vivre. Cela me sort de ma coquille et me donne la sensation d’exister autrement.

J’ai rencontré Rosa sur la Playa Santa Maria, cette longue plage de l’est de La Havane. Elle a parlé pendant que j’écoutais. Je n’ai eu nul besoin de poser la moindre question. Elle parlait en ambassadrice de ce pays qui m’accueillait. Non, elle ne voulait rien, elle a même tenu à m’offrir du rhum. J’ai nagé dans les eaux de cet Atlantique que les Havanais trouvaient trop froides, mais c’était jour de canicule. En attendant l’automne et retrouver ce peuple que j’aime tant. Bonne écoute et bon visionnement. Mwah!