Mots-clés

,

010
Dans le ciel les étoiles me font de l’oeil. J’écris dans le vide en parlant d’un de ces quatre. S’il me fallait effacer ces instantanés qui meublent la vie, s’il me fallait attendre que la brunante chasse le jour et patienter que l’aube revienne, s’il fallait que mon nomadisme s’use, qu’adviendrait’il de mes dépendances? Je me le demande.