Mots-clés

, , , ,

004

J’apprends le bonheur au milieu d’un chantier en perpétuelle construction. Qui a écrit que la vie était un long fleuve tranquille? J’aimerais bien lui dire deux mots🙂. Elle est tout sauf tranquille, mais elle est belle et mérite d’être vécue. Le bonheur à petites doses ou pas du tout? Et pourquoi n’est-ce point un verbe? Aimerais pouvoir le conjuguer je bonheure, tu bonheures, il/elle bonheure, nous bonheurons et ainsi de suite. Ce soir, au lieu d’écouter Nougaro chanter Tu verras tu verras, j’écoute la version originale; celle de Chico Buarque O QUE SERÁ. Les paroles me dit-on n’ont pas la même signification.

s