Source: Wikimedia pour les amateurs de MASH

Parfois, il nous arrive de nous regarder et de nous demander si nous parviendrons à survivre les horaires et les voyages. Notre crainte est de ne pas être présents pour les adorables monstres que sont nos deux ados. Demain, il repart vers la Louisiane pour ne revenir que samedi prochain. Puis, ce sera à mon tour de partir. A mon retour, il sera déjà en route vers Londres et Harbin. Fin novembre, un autre voyage vers Mar del Plata, gourde que je suis j’ignorais que c’était à 400 kms de Buenos Aires, que ferions-nous sans les cartes sur internet, je me le demande encore. Réserver le billet ou attendre? J’attends jusqu’à jeudi au cas où le ciel ne me tombe sur la tête. Que sera, sera .
Que serions-nous sans ces incessants voyages? J’avoue me le demander souvent. Mais bon, il faut surtout s’assurer que les enfants ne soient ni seuls, ni malheureux. Et avec les horaires qu’ils ont, faudra assurer et assumer. Lundi, musique jusqu’à 7.30pm pour Scorcese. Foot d’intérieur jusqu’à 8.30pm pour Mamoizelle. Mardi, chant et musique jusqu’à 8.00pm pour les deux. Mercredi 7.15am musique pour mamoizele, foot et refoot le soir, plus classe de vidéo pour Scorcese. Jeudi 7.30 musique pour Scorcese et même chose vendredi matin. De plus, il faudra composer avec la clarinette basse, le saxophone, le piano et la guitare et avoir patience tout en donnant des tonnes d’encouragements. Bien entendu, il y aura les imprévus du genre « Je dois aller travailler chez untel » ou encore « Est-ce qu’untel peut venir? » Faudra faire à manger, nettoyer, laver, s’assurer que les devoirs sont faits et aller travailler. Parce que nous ne pouvons pas seulement nous contenter d’être chauffeurs pour ces adorables monstres qui ne cessent de nous juger, de nous critiquer, de penser que nous sommes bien ignorants de la vie. Ah les joies de vivre avec des ados..