Comme je suis en convalescence et que mes neurones fonctionnent au ralenti, Claude prend le relais 🙂

Au loin j’ai cru voir

Au loin j’ai cru voir une belle dans le noir
C’était un prostitué fourbu sur un trottoir

Au loin j’ai cru voir un Renoir
C’était un supplice en sautoir

Au loin j’ai cru voir un brin d’espoir
C’était la pensée piétinée au fouloir

Au loin j’ai cru voir un chapiteau de foire
C’était l’intelligence traitée au boutoir

Au loin j’ai cru voir une belle histoire
C’était la théorie livrée au mouroir

Au loin j’ai cru voir un rêve d’ivoire
C’était la Raison sous la lame du rasoir

Au loin j’ai cru voir la libre plume dans l’écritoire
C’était Zola au travail dans “l’Assommoir”

Au loin j’ai cru voir l’aube en plein soir
C’était le progrès poussé à déchoir

Au loin j’ai cru voir j’ai cru voir…
Etait-ce l’égalité menée à l’abattoir?

© Claude Roda Daniel