Désolée, je ne suis pas une adepte du gore.  Mais cette mort mérite qu’on s’y attarde car depuis l’apparition du taser comme arme « calmante » plus de 17 personnes sont mortes.

Depuis la mort de monsieur Dziekanski , on a tout entendu.  Tout.  Moi-même aurais pété les plombs.  Puis, les contradictions entre le discours de la GRC et la vidéo.  Sa mère a attendu six heures alors qu’ils étaient à cent mètres l’un de l’autre.  Personne n’a pris la peine de lui dire où il était.  Elle attendait un fils vivant, elle a reçu un cadavre.  Le premier qui me dit que nous ne sommes pas un pays où la discrimination existe aura droit à mon fiel sur les clubs élitistes et le reste.  Honte, carrément honte de l’ignorance et de la discrimination qui sévit dans ce pays!