Ceux qui me connaissent savent quelle admiration je voue au plus grand chansonnier montréalais d’expression anglaise, Leonard Cohen. Leonard est un monument à lui seul. De par son parcours, de par son chant qui n’en n’est pas un, de par sa poésie, de par son cheminement spirituel et de par son regain artistique après avoir été floué par son agent. Cohen est un phoenix, un géant de par son humanisme. Pour renouer avec l’habitude qu’avait ce blog de présenter des vidéos de mes préférés, voici donc Leonard Cohen. Sur ce, je vous souhaite une excellente fin de semaine.
MWAH


Thousands Kisses Deep

[youtube=http://www.youtube.com/watch?v=xXaRT8CXmGE »>

Le poème devenu chanson et la voix métallique, rauque et combien sensuelle de Leonard et surprise, avec des séquences montrant Jim Morrison entre autres.

Everybody Knows

Nous ne sommes qu’éphémères. Inspirée par une prière, elle n’a cessé de faire partie de mon quotidien depuis plus de 28 ans. La voix du hazan donne le ton.

Who By Fire


If It Be Your Will