J’avais bien écrit qu’il y avait des hauts et des bas. Je suis attristée car GarAmud a décidé de ne plus blogger.
Il ya tellement de talents sur la blogoma, mais celui de GarAmud est unique de par sa prose, ses tournures de phrases, la profondeur des sujets abordés. J’ai passé tellement de bons moments à le lire. Je lui suis reconnaissante de m’avoir fait découvrir des grands de la chanson algérienne.
Merci à toi le Scribe d’avoir ouvert ton univers pour le plaisir de partager.
Mwah et mon indéfectible affection