Je ne connaissais pas Alain Lecompte car du fond de mon Khmiss Batata, il me faut errer dans la voiture pour écouter Radio-Canada ou encore me terrer dans le sous sol et écouter la station sur satellite et j’aime pas ça. Bref, il y a dix jours en rentrant d’un périple, j’écoutais la radio quand j’ai eu l’agréable surprise d’écouter Alain Lecompte chanter Victor Hugo et j’ai tout de suite pensé à Ayoub et sa passion pour Victor Hugo. Victor qui n’aimait pas tellement la musique, le voilà chanté, la musique est jouée par l’Orchestre symphonique de Drummondville sous la direction de Marc Bélanger. J’ai commandé le CD que j’ai reçu hier en même temps que le DVD de L’esquive que je tentais de voir depuis la fameuse nuit des Césars.
this is an audio post - click to play