Nous avons raté le traversier et décidé de passer par Québec et le parc des Laurentides. Mais nous sommes arrivés à bon port. Faisait beau, le lac toujours aussi magnifique, nos amis toujours aussi adorables. Les enfants ont eu beaucoup de plaisir, la terreur de khmiss batata a nagé. L’homme s’est reposé et a parlé batata avec les amis. Avons fait la route des fromages, avons bu d’excellentes bouteilles, mangé de savoureux plats (mwah à moi-même), parlé de tout et de rien et bien entendu encore de batata. Suis allée rencontrer un compatriote. Suis pas restée longtemps, les personnalités négatives me tannent en plus de ses bijoux et de sa façon de s’ériger comme inventeur de la roue, de me dire que j’étais pas complètement marocaine comme si il avait décidé des frontières tout seul. Puis, j’aime pas les fanfarons. Il se plaignait de ne pas avoir le temps alors que sa compagne cuisine, fait le service, donne des cours de baladi et danse à chaque soir. J’aime pas les phallocrates suffisants, mais faut de tout pour faire un monde. Alors, mon prix Patate va à monsieur.
Mais mes prix Coup de coeur vont à Jean-Luc Thievent et Jamil. Jean-Luc faisait la première partie du spectacle et ce fut tout simplement adorable. Ce guitariste a le don d’inviter le public à embarquer complètement dans son spectacle. Un humour hors du commun, des expressions tout à fait délicieuses sans parler de son talent de guitariste. Il fait vibrer les cordes avec brio et fait preuve d’une telle générosité que l’on redemande encore et encore.
Puis, ce fut le tour de Jamil. Toujours autant d’humour cinglant, des mots qui crèvent de vérité. Bref, comme il me disait faut pas prendre ça au premier degré car je vous avertis mesdames que nous sommes écorchées plus d’une fois. Mais faut se dire que nous ne sommes pas des anges, nous les femmes. Merci Jamil et Jean-Luc pour ce merveilleux spectacle, me souviens plus du nom du jeune bassiste, adorable et très expressif qui a gardé pendant la majeure partie du spectacle les yeux fermés et complémentait à merveille la prestation de nos deux acolytes.
Sommes revenus vendredi, Mia est partie il y a quelques heures. L’homme repart demain et en avant une autre semaine de famille monoparentale.
Mmounirr gagne donc le CD, j’ai relu et ai réalisé que j’avais écrit: la bonne réponse au lieu des bonnes réponses. KB, et moi qui pensais que tu allais me conseiller. Laroussi, t’as raison je suis une vraie patate:-), Rafie me revoilà. Samab, baghini nechbeh moul lekra tani:-)? Chaka, bisous à Haifaa et mwah à toutes et à tous.
Chef MwahPosted by Picasa